Bilan de la 2nde édition d’Alternatiba Limousin

Toujours le même engouement et la même fréquentation pour ce village des alternatives au dérèglement climatique.

Qui a dit que le réchauffement climatique était une fatalité et que les citoyens s’en désintéressaient?

Pas ces cyclistes qui ont sillonné les rue de Limoges samedi 23 au matin pour annoncer la tenue de l’Alternatiba!

Ni les centaines de porteurs d’alternatives qui ont exposé leurs stands toute la journée du dimanche 24 septembre.

Parmi les alternatives, il en est une très efficace qui est pratique, pas cher, facile à mettre en œuvre…

Trop évidente peut-être?

Ou alors pas assez accompagnée par les collectivités locales…

Nous avons en effet rencontré beaucoup d’utilisateurs de vélos très remontés contre le manque d’aménagements sur l’agglomération de Limoges. Et pour ceux qui n’ont pas encore franchi le pas, le principal frein reste le sentiment d’insécurité par manque d’aménagements.

Ils ont été nombreux à adhérer à notre association parce qu’ils veulent que les choses bougent!

Pourtant, tous les V’Lim présentés par Limoges Métropole sur le stand voisin sont loués (plus de 300 vélos en circulation) et il y a 80 personnes sur liste d’attente…

Le vélo se développe en ville, c’est une transition générale et inexorable, même si Limoges et sa région accusent un certain retard…

Alors chers élus locaux, qu’attendez-vous pour faire basculer vos collectivités vers la modernité? Et durable qui plus est!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *