Archives de catégorie : Voies Vertes et Véloroutes

La place du Vélo en Limousin

Vendredi 5 février 2010, nous avons participé à une réunion organisée par la DREAL pour présenter l’impact du vélo en Limousin.  En effet, le vélo prend de plus en plus d’importance dans la région,  il suffit d’observer les différentes initiatives développées ci-après :

Mise en place de voies vertes et véloroutes

Une réunion préalable sur les voies vertes et véloroutes avait eu lieu le matin, nous avons eu un résumé des débats :

Un premier schéma avait été établi en 1998, et nous sommes actuellement sur la validation du schéma directeur de 2005. Cette dernière validation propose 2 axes :

– 1 axe Nord-Sud (Crozant-Beaulieu)

– et axe Est-Ouest (Boussac-Vallée  de la Vienne)

Plus une option sur une liaison st yriex / vallée de la dordogne

voir la carte ci-jointe : Carte VVV Limousin

Pour 2011, des itinéraires supplémentaires devraient voir le jour en Creuse et en Corrèze, aucun projet n’est connu à ce jour pour la Haute-Vienne.

Le réseau de voies vertes et de véloroutes représente entre 12 à 20 mille kilomètres.

Présentation du schéma directeur de l’agglomération

Cette présentation reprenait la réunion du 14 décembre 2009.

L’association véli-vélo (Monsieur Bennegen), ainsi que l’association Brive Ville Cyclable (Monsieur Mons) et la Délégation régionale AF3V Midi-Pyrénées et Languedoc (Monsieur Savary), ont exprimé le souhait qu’une concertation plus grande soit effectuée et que la création et le développement des VV soient intégrés dans le schéma directeur de la région.

Table ronde

  1. Des PDE (Plan de Déplacements Entreprise) sont mis en place, à la SNCF, France télécom, … Certains s’essouflent pas manque d’animation, de motivation, de connaissance …  Une rubrique sera prochainement activée sur notre site pour permettre aux entreprises qui le souhaitent de communiquer sur leur PDE, ce qui permettrait de dynamiser et donner des idées à d’autres entreprises qui voudraient en mettre un en place.
  2. Une demande de politique commune et ambitieuse développant les modes de transport doux (TCL, Vélo, pietons) a une nouvelle fois été formulée…
  3. De faux arguments (déclivité, climat) ont encore été avancés pour justifier le nombre trop faible d’aménagement cyclable dans la région. Ce manque d’aménagement rend la circulation voiture dans Limoges très facile la plus part du temps, ce qui renforce le sentiment d’insécurité des cyclistes qui circuleraient  soit :
  • dans des conditions fluides avec des voitures roulant très vite, et parfois trop près des vélos …
  • dans des conditions « engorgées » (créneau de 20 minutes, le matin et le soir) avec certains automobilistes impatients et intolérants, au comportement dangereux.

A quand une Voie Verte à Limoges ?

Limoges n’est pas une ville plate ? Oui, il faut le reconnaitre, MAIS si l’on observe les bords de Vienne, la pente maximale est proche des 0%, on approche donc du plat  absolu, propice à la pratique du vélo 🙂 , sauf qu’apparemment les bords de Vienne sont interdits à la circulation des vélos, je comprends mieux alors l’affirmation « Il est impossible de faire du vélo à Limoges) 🙁

Pourquoi ne pourrions-nous pas disposer d’une voie verte justement en bord de Vienne ?

La balade pourrait partir simplement du Palais-sur-Vienne jusqu’à Aixe-sur Vienne, et pourquoi pas se raccorder à la VV (Voie Verte) déjà existante près de Châlus ?

L’intérêt des Voies Vertes

L’AF3V est plus à même d’en parler, mais je vois plusieurs avantages: une valorisation des bords de Vienne, un espace de détente dominical pour les familles et les jeunes cyclistes (futurs vélos taffeurs ?), un lieu de promenade permettant aux familles en poussette des déplacements sans encombre au même titre que les personnes à mobilité réduite, bref que des avantages…

Vous avez dit Voie verte à Chalus ?

Voici une petite présentation de Julien Savary (Délégation régionale AF3V Midi-Pyrénées et Languedoc)

« La « Voie Verte des Hauts de Tardoire » se situe entre Châlus et Oradour-sur-Vayres. Le parcours de 13km est sur une ancienne voie ferrée, avec des entrées à chaque gare.
On se trouve à 400m d’altitude, en pleine nature, et le revêtement excellent permet des balades à pied, en roller, et à vélo.

L’association a réaliser le relevé typographie sur le site GPSies, vous pouvez ainsi télécharger le parcours avec son dénivelé .

N’hésitez pas à consulter la fiche du site AF3V : http://www.af3v.org/-Fiche-VVV-.html?voie=126

Depuis peu, en collaboration avec Limousin Nature Environnement (http://www.lne.asso.fr), il existe des « Balades nature audio » sur la Voie Verte.

Ce sont des fichiers téléchargeables au format mp3. En les installant sur un lecteur MP3 ou sur un téléphone portable, le visiteur peut parcourir les 3 premiers kilomètres de la Voie verte en écoutant un commentaire sur la végétation, la faune, le milieu naturel traversé…

Pour télécharger directement ces 7 fichiers mp3:
http://www.montsdechalus.fr/monts_de_chalus/ »page de téléchargement »

Ça me paraît être belle innovation, qui permet de visiter intelligemment une Voie Verte, en découvrant la nature qui l’entoure.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Ça ne vous donne pas  envie d’aller en Limousin, aux beaux jours, pédaler sur cette voie et autour ? »
Julien Savary
Association Vélo (à Toulouse)
(Délégation régionale AF3V Midi-Pyrénées et Languedoc)