Lancement de la plateforme Parlons Vélo 2021

Départementales et Régionales 2021 : la FUB et Vélo & Territoires placent le vélo au cœur de la campagne

Chaque échéance électorale est une période clé pour interpeler, faire réagir et convaincre les candidats de l’importance d’une politique cyclable ambitieuse.
Dans le prolongement du Plan vélo, 2020 a constitué une année charnière avec l’avènement d’outils facilitateurs proposés par les acteurs français et le gouvernement pour accélérer la pratique du vélo. A l’instar des dernières municipales, au cours desquelles le vélo aura été le sujet transport numéro un débattu par les candidats, les élections de juin 2021 peuvent marquer un tournant tout aussi majeur, pour couvrir petit à petit la France entière de systèmes vélo structurants durant les six prochaines années. Au regard de leurs compétences, les départements et les régions sont des acteurs de premier plan pour déployer des démarches cyclables ambitieuses et pro-actives.
A l’occasion des municipales 2020, la plateforme « Parlons vélo » enregistrait plus de 1 000 contributions de candidats. Un an plus tard, c’est au tour des candidats aux départementales et aux régionales de mettre un coup de projecteur sur leur engagement en faveur de la petite reine.
Cette plateforme « Parlons Vélo 2021 », renouvelée pour ce scrutin des départementales et des régionales, donne la parole aux candidats sur leur programme et les sonde en ligne sur leur volonté d’agir à travers une vingtaine de questions. Plus globalement, la plateforme et la campagne dans laquelle elle s’inscrit, entendent sensibiliser l’opinion et invitent à « Parler vélo » lors de cette élection. Des contenus pédagogiques et des exemples concrets et inspirants viendront illustrer la démarche et permettront à chacun de mieux comprendre comment les départements et les régions peuvent agir en faveur du vélo.
La plateforme marque une première étape. La phase post-électorale s’avère un temps tout aussi essentiel pour guider les nouveaux élus dans la définition et l’animation

Pour Olivier Schneider, président de la FUB :

Pour permettre le passage à l’acte et ainsi transformer l’appétence cyclable de nos concitoyens en réalité, il faut leur fournir un véritable « Système vélo » complet et sécurisé : de la piste cyclable au stationnement vélo en passant par l’apprentissage du vélo à tout âge. Avec l’engagement du gouvernement dès 2018, via le Plan national vélo, et celui des municipalités observé en 2020, il ne manque plus qu’un engagement des départements et régions. Les élections ayant lieu en même temps, assurément la France peut atteindre le niveau d’ambition nécessaire

Pour la présidente de Vélo & Territoires :

Les chiffres de fréquentation du premier trimestre 2021 illustrent une nouvelle fois l’engouement des Français pour le vélo, avec +32 % par rapport à 2019 et +40 % par rapport à 2020 (confinement inclus). Ces données sont encourageantes, mais il faut désormais passer à la vitesse supérieure et insuffler une dynamique renouvelée et réhaussée pour aller encore plus loin dans le développement de la pratique cyclable. L’effet levier passe par un engagement fort et ambitieux sur le terrain. Les départements et les régions ont les moyens d’agir et ils l’ont prouvé ces dernières années : 87 % d’entre eux disposent d’une stratégie vélo active ou en cours d’élaboration. La planification, l’aménagement du territoire, la voirie, l’intermodalité, les services, la solidarité territoriale, l’éducation ou le tourisme sont autant de sujets sur lesquels les départements et les régions peuvent se mobiliser pour penser et porter une stratégie vélo transversale. Cette campagne est en ce sens une formidable opportunité pour inviter les candidats à aller plus loin, chacun selon la réalité de son territoire et des moyens à sa disposition, et à « muscler » leur programme vélo pour atteindre les objectifs de 12 % de part modale vélo en 2030. Il reste moins de dix ans pour tenir ce cap, l’ambition se construit maintenant.
Pour en savoir plus : https://elections.parlons-velo.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.