5 réflexions sur « Propositions de double sens cyclables »

  1. Mise en double sens CYCLABLE de la rue du pont saint martial. Cela permettrait non seulement de réduire la vitesse des véhicules descendants. Mais aussi de permettre aux utilisateurs provenant des bords de Vienne voulant remonter sur le centre ville, de le faire en toute sécurité évitant l’avenue de la révolution, artère très souvent chargée en circulation.

  2. JdoVarenne
    – Angle de l’Avenue Emile Labussiere (descendante) avec la Rue du Mas Loubier, vers Gare des Charentes.
    – Si c’est autorisé sur un carrefour giratoire : Arrivée Emile Labussiere – Place Carnot ?
    – Angle de la Rue Théodore Bac (descendante) – Rue Armand Barbès (Place Marceau)

  3. Piéton descendant la rue du Pont St-Martial sur le trottoir, je viens de rencontrer un cycliste qui remontait cette rue (donc, à contre-sens) sur …le même trottoir. J’ai refusé de céder le passage, très étroit à cet endroit, le cycliste arguant du fait qu’il n’était pas autorisé à rouler sur la route (je confirme !).
    En résumé : ok pour un aménagement de la chaussée, mais les trottoirs du centre-ville doivent rester accessibles uniquement aux piétons, car c’est le seul endroit où les plus vulnérables d’entre eux (enfants et personnes âgées ou handicapées) sont en sécurité .

    1. Bonjour Yolande, effectivement, nous faisons la promotion du vélo mais dans le respect des usagers les plus vulnérables.
      L’aménagement sur les trottoirs n’est préconisé que de façon exceptionnelle voir https://velivelo.wordpress.com/2018/12/19/reflexion-sur-le-cdch/.
      Au regard de la configuration de la rue, je doute que ce cycliste soit arrivé à vive allure. A chacun d’accepter l’autre, un peu de courtoisie n’a jamais fait mourir personne. Je ne peux que vous encourager à demander des aménagements pour que les cyclistes et les piétons puissent se déplacer sereinement à Limoges.

    2. Bonsoir Yolande,
      Désolé pour vous, car il semble que vous avez rencontré un rare cycliste non doté de politesse et de prévenance envers ses concitoyens. Malheureusement cela arrive et ressemble à de nombreuses situations que nos membres vivent au quotidien, par quelques automobilistes. Lorsque nous demandons la mise en place systématique du double sens vélo, il s’agit d’une application légale mais qui peut aussi avoir du sens. Dans tous les cas, cette mesure n’est pas de remplacer des utilisateurs par d’autres, mais bien de partager l’espace public. Le piéton est vulnérable et les vélos n’ont rien à faire sur les trottoirs. Je suis personnellement affligé d’en voir comme vous de temps en temps, voire aussi des manquements au code de la route. Le vélo n’a pas tous les droits et je suis bien d’accord avec vous.
      Toutefois, même si j’en suis désolé, il ne faut pas focaliser ce genre d’agissement pour eń faire une généralité, car la majorité des cyclistes urbains, au quotidien, s’efforcent à partager un espace public qui peut être compliqué et qui besoin d’aménagements.
      Bien cordialement
      Dominique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *