Vélorution à la découverte des aménagements cyclables provisoires

Rendez-vous ce vendredi 26 juin à 18h devant la mairie avec vos vélos et vos slogans pour tester la tranche est-ouest des nouveaux aménagements provisoires.

Conformément au décret n°2020-663 du 31 mai 2020, les participants devront respecter les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Après une traditionnelle photo de groupe nous descendrons la rue Longequeue pour effectuer le parcours aménagé dans les 2 sens:

Voir en plein écran

Balade encadrée et sécurisée, ouverte à tous.

Nous vous attendons nombreux pour que ces aménagements ne demeurent pas provisoires et soient le début d’une vraie transition dans les déplacements.

5 réflexions sur « Vélorution à la découverte des aménagements cyclables provisoires »

  1. Bonjour,

    Je viens de regarder la carte et le site Véli Vélo ça encourage à continuer ou du moins à aider à développer le vélo en vile et à la campagne, félicitation pour vos efforts non vain ! Je vais essayer de venir vendredi soir à la rando découverte de pistes cyclables.

    Juste je constate sur la carte, une zone non favorisée pour les vélos et dangereuse en traversé du pont au dessus de l’A20, du bout du boulevard de la valoine (vers cuir center) ou s’arrête la piste cyclable en passant par l’avenue Baltard, l’avenue du Ponteix, jusqu’a l’avenue Jean Mermoz direction Feytiat.
    Cette piste cyclable qui vient du Pont Georges Guingouin est très sympa mais s’arrête net au rond point de la Valoine. Je passe par là pour aller au taf en venant de chronodrive maintenant et les voitures sont peu conciliante avec les vélos. Merci de votre réponse

    cdt
    Bruno

  2. Bonjour, je pense qu’il est grand temps que Limoges s’intéresse aux autres mode de déplacement que la voiture. Je suis souvent sur Bordeaux et me déplace non pas à vélo mais en gyroroue et les aménagements y sont nombreux. Ces nouveaux modes de déplacement (vélo électrique, trottinettes électrique, gyropode, gyroroue,..) prennent de l’ampleur dans toutes les villes et ont ne peut pas continuer de les ignorer ! La loi nous oblige à rouler dans la circulation en l’absence de voie cyclable, c’est très dangereux ! C’est pourquoi je soutiens votre mouvement et souhaite me joindre à vous vendredi. La mobilité douce nous concerne tous.
    Cordialement, Laurent

    1. Bonjour,
      Ces aménagements sont mis en place pour assurer la sécurité des cyclistes qui ne peuvent se déplacer à l’allure des véhicules motorisés notamment dans les côtes. Pour les cyclomoteurs, il reste donc les voies avec les autres véhicules. Pour rappel un vélo à assistance électrique ne dépasse pas les 25km/h contrairement aux cyclomoteurs.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *