La suite des aménagements provisoires

Les marquages provisoires mis en œuvre par Limoges Métropole se poursuivent et vont globalement dans le sens de nos recommandations ! Les médias locaux s’en font l’écho : Notre présentation en détail au jour le jour Aménagement au 17 juin 2020

Municipales : 2020 sera-t-elle l'année du vélo ?
Atelier d’auto-réparation, le samedi !

L'atelier d'auto-réparation vélo fonctionne à plein depuis un an. Il est ouvert aux adhérents les samedis de 15h à 18h, au 6 avenue Léon Blum (Cité du Sablard)

L’atelier est en route depuis le début de l’année avec une ouverture programmée tous les samedi de 15h à 18h et éventuellement les mercredi après-midi. Pour rappel, il se situe au 6 avenue Léon Blum.

Nouveau logo

Juste avant le confinement, l'assemblée générale a validé l'adoption d'un nouveau logo. Peut-être une nouvelle ère...

previous arrow
next arrow
Slider

Plan Climat Energie Territoires du 29 septembre 2011

Cette réunion constitue ce que l’on peut appeler le « grenelle de l’environnement » appliqué au niveau local. Sont conviés des associations, entreprises, experts, élus, qui se sentent concernés par les problématiques environnementales. Je cite dans le désordre et de manière non exhaustive : Limoges Métropole, TCL, SNCF, CPAM, ALDER, urbanisme, expert en qualité de l’air, une banque, espace info énergie et de nombreux élus des communes de la Haute Vienne. Véli Vélo était conviée à participer à la session concernant les transports. Le but est de recueillir des propositions et de les classifier par ordre de priorité. Ces propositions constitueront alors un canevas pour réaliser les aménagements futurs.

Dans un premier temps tous les participants conviennent que Limoges est beaucoup trop facilement accessible aux voitures. Les propositions fusent avant même que j’ai pu prendre la parole.

Ø      Limiter l’étalement urbain en agissant sur le PLU.

Ø      Inciter les commerces à revenir en centre ville et stopper l’hérésie Family Village.

Ø      Rendre le centre ville entièrement piéton et cycliste.

Ø      Passer toutes les 2 voies à une seule et réserver la voie récupérée pour les TCL et modes doux. (quai + boulevards)

Ø      Augmenter le nombre de zone 30 avec ralentisseurs

Ø      Augmenter fortement le prix des parkings en ville.

Ø      Sensibiliser la population au prix réel de la voiture en incluant l’impact sur la santé et sur l’équipement routier.

Concernant plus directement le vélo

Ø      Certaines entreprises veulent acheter des vélos électriques (10 à 30) pour leurs employés mais ne trouvent pas de sociétés pour assurer la maintenance en local.

Ø      Je fais remarquer qu’un schéma directeur de circulation à vélo a été réalisé par un cabinet conseil l’année dernière mais que pour l’instant on ne voit rien venir.

Ø      Il y a un an Véli Vélo était informée des travaux à venir mais désormais on nous met devant le fait accompli. exemple la rue Ernest Rubens ou le centre de Landouge.

Ø      Les aménagements cyclables proposés actuellement se font sur les trottoirs au détriment des piétons.

Ø      Il y a également un consensus pour dire que le vélo électrique doit être fortement encouragé. Je cite alors les exemples de subventions qui existent dans certains endroits : 400€ à l’achat ou 20c€ par kilomètre.

Une dernière réunion aura lieu le 20 octobre pour finaliser les propositions. Nous vous tiendrons informés.

Bilan de la journée sans voiture

Merci pour votre mobilisation. Une trentaine de militants en gilets jaunes qui remontent les files de voitures embouteillées pour distribuer des tracts, ça a de l’allure! Nous avons distribué environ 400 tracts en 30 minutes!

Limoges ce n’est pas Paris, mais peut-être que nos automobilistes commencent à comprendre qu’au volant de leur voiture, ils ne sont pas à la meilleure place pour circuler en ville, surtout aux alentours de 18h. Ils ont du s’en rendre compte en ayant largement le temps de lire nos tracts avant de franchir les feux du carrefour de la Place Denis Dussoubs. Ils ont pu constater que les militants leur ayant remis le tract avaient le temps, à l’aide de leurs seuls pieds, de remonter toute la file de voitures, puis de revenir au feu, pendant qu’eux n’avaient avancé que de 30 m.

La journée s’est terminée par la traditionnelle et joyeuse balade à vélo dans la ville, au timbre des sonnettes et des slogans vélorutionnaires.


Nous avons bénéficié d’une bonne couverture média, la cause des vélos semblant susciter une certaine sympathie.

France 3 nous a accordé un petit entretien.

[dailymotion id=xlafp2]

Le populaire a publié une belle page.


Le mot d’ordre est lancé:

« Libérez les piétons enfermés dans les voitures ! »

Enfin, pour parfaire son éducation  vélo, une émission sur France Inter, en phase avec la semaine de la mobilité, traite des moyens de transports :  » le vélo se sent pousser des ailes ! »

Limoges pourrait être le précurseur en terme de prime à l’utilisation de son vélo pour aller travailler (écoutez la 2éme rubrique à 13’20)

Pour les plus septiques sur l’utilisation du vélo à Limoges (écoutez la 3éme rubrique à 22’20)

Le vélo participe à des solutions d’inter-modalités dans les déplacements.

N’oubliez pas que la vitesse moyenne d’une voiture à Limoges est d’environ 21Km/h 😉

Jeudi 22 septembre : journée mondiale sans voiture


Cette année encore, la ville de Limoges n’a pas souhaité nous accompagner pour la journée sans voiture, malgré nos demandes anticipées et argumentées.
Il faut noter tout de même que la TCL a fait preuve d’une créativité débordante:
un ticket que quand tu mets de l’eau dessus, ya des fleurs qui poussent! Génial!
Et c’est même censé compenser une partie de vos émissions CO2! Ça c’est un beau geste pour l’environnement!

C’est donc une nouvelle fois les militants, et non les pouvoirs publics, qui montrent la voie.

Voici le programme de la journée:

– 17h30 : distribution de tracts dans les embouteillages de la place Denis Dussoub,
– 18h15 : départ pour un défilé à vélo dans les rues de Limoges.

itinéraire prévu :

rue François Chénieux -> Place Carnot -> Av Garibaldi -> Place Jourdan -> Bd Fleurus -> Bd Louis Blanc -> rue Jean-Jaures -> Av de la Libération -> Place denis Dussoub -> rue Adrien Dubouché -> Place de la Motte -> rue Othon Péconnet -> Place d’Aine

Vous pouvez télécharger le tract ici.

Venez nombreux pour montrer que, pour les déplacements aussi, d’autres choix sont possibles!

Compte-rendu de la 1ère réunion pour l’élaboration du Schéma Régional du Climat de l’Air et de l’Energie (SRCAE) du Limousin

Mardi 13 septembre s’est tenue à l’Hôtel de Région la première réunion de l’élaboration du SRCAE en Limousin concernant les transports et l’urbanisme.
Il s’agit de la déclinaison régionale de l’application de la loi « Grenelle 2 » sur l’environnement.
Le but final est d’élaborer une stratégie régionale aux horizons 2020 et 2050 puis de la mettre en oeuvre.

L’orchestration de la réunion était assurée par 2 animatrices appartenant à des cabinets spécialisés en environnement et développement durable missionnés par la Région.
La quarantaine de participants invités étaient des représentant de la société civile concernés par ces problématiques (Communautés de communes, Limousin Nature Environnement, syndicats de transporteurs, ADEME, DREAL, Chambre d’agriculture, …).

Il s’agissait dans un premier temps de dresser un état des lieux des déplacements en Limousin (personnes et marchandises) pour identifier les pistes d’amélioration. Des réunions futures permettront d’élaborer une ambition régionale puis de fixer les conditions de sa mise en oeuvre.
Nos animatrices ont dressé un bilan chiffré des déplacements de diverses natures et de leur impact environnemental. Les participants ont pu compléter et commenter l’état des lieux.

Parmi les constats effectués certains portaient sur l’aménagement du territoire (étalement urbain, manque de mixité des zones construites, inégale répartition sur le territoire), sur l’existence des moyens de communication (faiblesse de l’offre de transports collectifs, sous-utilisation du rail) et sur les comportements (réflexes « voiture », démarrage progressif du covoiturage, modes de consommation).

Pour le compte de Véli-Vélo voici les principaux constats soulevés:
– sous-utilisation du vélo (y-compris électrique) malgré des déplacements en moyenne inférieurs à 10km,
– pauvreté des infrastructures et des incitations,
– intermodalité peu favorisée (pas d’aménagements vélo dans les gares, vélos interdits dans les bus).

L’étude des animatrices était de qualité et les interventions des participants étaient constructives.
Espérons que la suite de ces réunions aboutisse à un plan régional ambitieux pour la préservation de notre environnement.

Participation de véli-vélo au SCRAE

L’association participera mardi 13 septembre 2011 à l’atelier TRANSPORTS ET URBANISME  du Schéma Régional Climat Air Energie (SCRAE) sur les thèmes suivants :
Développement offre TC, développement des modes doux, covoiturage, télétravail, infrastructures de transports, performances des véhicules, comportements des conducteurs…

N’hésitez pas à faire remonter vos souhaits en commentaire ci-dessous.

Pour plus de détail sur le SCRAE, voir :

http://www.limousin.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/SRCAE_lancement_ateliers_10_05_11.pdf


http://www.limousin.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Pages_de_etude_chang_clim_Limousin_VF_partie_1.pdf

 


http://www.limousin.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Pages_de_etude_chang_clim_Limousin_VF_partie_2.pdf

 

Promouvoir le vélo au quotidien dans l'agglomération de Limoges

Share via
Copy link
Powered by Social Snap