Journée vélo à Chalus samedi 26 septembre
organisée par la Chataigneraie Limousine

Stand réparation et mini conférence sur l'entretien vélo et l'électrification par Véli-Vélo.
Atelier participatif & solidaire les mercredi et samedi !

L'atelier participatif et solidaire fonctionne à plein depuis un an. Il est ouvert aux adhérents de 15 à 18h les mercredis au 235 av du Général Leclerc (La Bastide) et les samedis au 6 av Léon Blum (Le Sablard)

L’atelier est en route depuis le début de l’année avec une ouverture programmée tous les samedi de 15h à 18h et éventuellement les mercredi après-midi. Pour rappel, il se situe au 6 avenue Léon Blum.

Exprimez-vous avant fin septembre 2020 (report exceptionnel) pour que la communauté urbaine de Limoges engage une dynamique pour atténuer et s'adapter au changement climatique, qualité de l’air, réduction des consommations d’énergie, développement des énergies renouvelables.

http://www.agglo-limoges.fr/fr/actualites/1791

Enquête publique portant sur la création de voies nouvelles à l'entrée de Ville des Casseaux (Commune de Limoges)
Toutes observations peuvent être envoyées à l’adresse
enquete.publique.casseaux@limoges-metropole.fr jusqu’au 23 septembre à 17h.
Aménagements provisoires: points à améliorer

Nous avons parcouru les aménagements provisoires avec les services de Limoges Métropole dans le but d’identifier des points qui posent problème. Sans remettre en cause la cohérence globale du réseau créé, nous avons formulé des remarques sur des points sensibles à améliorer, issus de la consultation des adhérents de l’association. Voici une liste résumée dans […]

previous arrow
next arrow
Slider

Voie de bus cyclable rue François Chénieux

La rue François Chénieux est mise à sens unique à l’essai pour 6 mois. La voie libérée dans le sens conseil général vers la place Denis Dussoubs est maintenant réservée aux bus, taxis et vélos. Cette modification doit faciliter la circulation des bus mais elle va également mettre en sécurité des vélos. N’hésitez pas à emprunter cet itinéraire et à nous laisser vos commentaires.
Image

De l'expérimentation à la généralisation

Ce n’est pas un poisson d’avril, la circulation sur une partie de la rue François Chénieux est bien à sens unique sauf pour les bus, taxis et vélo.

Cette expérimentation devrait pourtant montrer que la gestion de la circulation à sens unique avec DSC  améliore grandement les conditions de circulation des bus et facilite la progression du vélo à Limoges.
En effet, Limoges n’est pas faite pour les voitures toujours de plus en plus nombreuses et de plus en plus larges, ni pour les bus, si l’on continue de maintenir des voies de circulation à double sens. La solution envisagée ici fait gagner 10 à 15minutes sur le trajet de la ligne 1 des bus de la TCL.

Les cyclistes peuvent descendre jusqu’à la place Denis Dussoubs sans prendre de risques en doublant des files interminables de voitures.
Et ils se font doubler en sens inverse par des voitures qui prennent toutes les précautions qui s’imposent en doublant largement le vélo en chevauchement le couloir de « vélo-bus-taxi ».

Et les commerces de cette rue ?  ils devraient revivre, moins de pollution dû aux véhicules stagnants devant le feux, les piétons eux aussi vont pouvoir réinvestir les trottoirs et traverser plus sereinement, histoire de faire quelques achats…
Quand une généralisation vers d’autres rues verra-t-elle le jour ?

Pistes cyclables : un collectif marseillais obtient gain de cause devant les tribunaux

L’AFP rapporte que face au nombre restreint d’infrastructures cyclables à Marseille (Bouches-du-Rhône), le collectif Vélo en ville se tourne progressivement vers la justice afin d’obtenir l’application de la réglementation favorable aux cyclistes. Fin janvier, le tribunal administratif a rendu un premier jugement en faveur de l’association.
Le 23 janvier 2012, le collectif a eu gain de cause devant le tribunal administratif concernant la rénovation de cinq voies sur lesquelles aucune piste cyclable n’avait été prévue. S’appuyant sur l’article L.228-2 du code de l’environnement, qui stipule qu’« à l’occasion des réalisations ou des rénovations des voies urbaines (…) doivent être mis au point des itinéraires cyclables pourvus d’aménagements », le tribunal a ordonné à MPM de prendre « une nouvelle décision dans un délai de trois mois ».
Une première victoire judiciaire qui a encouragé l’association à déposer un deuxième recours, concernant le nouveau boulevard circulaire.

Promouvoir le vélo au quotidien dans l'agglomération de Limoges

Share via
Copy link
Powered by Social Snap