Archives de catégorie : Conseils pratiques

Les pneumatiques

Les pneumatiques doivent être gonflés à la pression recommandée par le constructeur indiquée sur le flanc du pneu (valeur maxi et mini en bar ou kPa, avec 1bar=100kPa).

Indication des pressions maxi et mini de gonflage

Des pneus sous-gonflés vont opposer plus de résistance à l’avancement, s’endommager plus vite et risquer d’endommager la jante.

Des pneus sur-gonflés risquent d’exploser!

Plus un pneu est fin, plus il supporte de pression. De façon générale on applique les pressions suivantes:

  • 2 à 3 bars pour des gros pneus de type VTT
  • 4 à 5 bars pour des pneus moyens de type VTC
  • 6 à 7 bars pour des pneus fin de type vélo de route

Le mieux est d’utiliser une pompe sur pied avec manomètre.

Pompe sur pied avec manomètre

Si vous ne disposez que d’une petite pompe portative sans manomètre, mettez votre poids sur le vélo pour vérifier que le pneu ne s’écrase pas trop. Ayant beaucoup moins de force qu’avec une pompe sur pied, vous avez peu de risque de dépasser la pression maximale admissible.

Pour faire de la ville, il vaut mieux des pneus sans crampons, qui s’useront moins vite et opposeront moins de résistance.

Les freins

Vérifier l’usure des patins de freins en s’assurant qu’il reste de la gomme, sinon l’âme métallique du patin va frotter sur la jante et l’endommager rapidement. Dans ce cas, un bruit suspect devrait vous alerter!

L’orientation des patins doit être réglée afin qu’ils frottent bien sur la la partie plate de la jante et non sur le pneumatique, sinon risque d’usure prématurée et d’explosion du pneu !

Bon positionnement des patins de frein

Si le freinage est insuffisant alors que le levier de frein touche la poignée du guidon, c’est qu’il faut retendre le câble. Vous pouvez le faire sans outils en dévissant la butée réglable du levier après avoir desserré le contre-écrou. Resserrer le contre-écrou une fois le bon réglage trouvé.

Réglage de la tension du câble de frein

La lubrification

Une mécanique bien huilée, c’est moins de bruit, moins d’usure et moins d’effort!

Utiliser de préférence de l’huile fine (idem que pour les machines à coudre).

Les points importants à lubrifier régulièrement sont:

  • La chaîne (maillon par maillon)
  • Les axes des galets tendeurs du dérailleur
  • les axes de pédales

Lorsque la chaine est sèche ou oxydée et que des bruits apparaissent, c’est qu’il faut renouveler l’opération!

Quel antivol choisir ?

Nous recommandons les antivols de cadre, ils sont :

  • solides
  • rapides à verrouiller pour acheter son pain (moins d’1 seconde !!!)
  • adaptés au stationnement plus long, à condition d’investir dans la chaîne à raccorder sur le dispositif de base

Voici les principaux fabricants :

L’autre solution la plus efficace concerne tous les antivols en U, c’est lourd mais solide.

Vous trouverez un complément sur tous les systèmes grâce au site de la Fub