La suite des aménagements provisoires

Les marquages provisoires mis en œuvre par Limoges Métropole se poursuivent et vont globalement dans le sens de nos recommandations ! Les médias locaux s’en font l’écho : Notre présentation en détail au jour le jour Aménagement au 17 juin 2020

Municipales : 2020 sera-t-elle l'année du vélo ?
Atelier d’auto-réparation, le samedi !

L'atelier d'auto-réparation vélo fonctionne à plein depuis un an. Il est ouvert aux adhérents les samedis de 15h à 18h, au 6 avenue Léon Blum (Cité du Sablard)

L’atelier est en route depuis le début de l’année avec une ouverture programmée tous les samedi de 15h à 18h et éventuellement les mercredi après-midi. Pour rappel, il se situe au 6 avenue Léon Blum.

Nouveau logo

Juste avant le confinement, l'assemblée générale a validé l'adoption d'un nouveau logo. Peut-être une nouvelle ère...

previous arrow
next arrow
Slider

A quand une Voie Verte à Limoges ?

Limoges n’est pas une ville plate ? Oui, il faut le reconnaitre, MAIS si l’on observe les bords de Vienne, la pente maximale est proche des 0%, on approche donc du plat  absolu, propice à la pratique du vélo 🙂 , sauf qu’apparemment les bords de Vienne sont interdits à la circulation des vélos, je comprends mieux alors l’affirmation « Il est impossible de faire du vélo à Limoges) 🙁

Pourquoi ne pourrions-nous pas disposer d’une voie verte justement en bord de Vienne ?

La balade pourrait partir simplement du Palais-sur-Vienne jusqu’à Aixe-sur Vienne, et pourquoi pas se raccorder à la VV (Voie Verte) déjà existante près de Châlus ?

L’intérêt des Voies Vertes

L’AF3V est plus à même d’en parler, mais je vois plusieurs avantages: une valorisation des bords de Vienne, un espace de détente dominical pour les familles et les jeunes cyclistes (futurs vélos taffeurs ?), un lieu de promenade permettant aux familles en poussette des déplacements sans encombre au même titre que les personnes à mobilité réduite, bref que des avantages…

Vous avez dit Voie verte à Chalus ?

Voici une petite présentation de Julien Savary (Délégation régionale AF3V Midi-Pyrénées et Languedoc)

« La « Voie Verte des Hauts de Tardoire » se situe entre Châlus et Oradour-sur-Vayres. Le parcours de 13km est sur une ancienne voie ferrée, avec des entrées à chaque gare.
On se trouve à 400m d’altitude, en pleine nature, et le revêtement excellent permet des balades à pied, en roller, et à vélo.

L’association a réaliser le relevé typographie sur le site GPSies, vous pouvez ainsi télécharger le parcours avec son dénivelé .

N’hésitez pas à consulter la fiche du site AF3V : http://www.af3v.org/-Fiche-VVV-.html?voie=126

Depuis peu, en collaboration avec Limousin Nature Environnement (http://www.lne.asso.fr), il existe des « Balades nature audio » sur la Voie Verte.

Ce sont des fichiers téléchargeables au format mp3. En les installant sur un lecteur MP3 ou sur un téléphone portable, le visiteur peut parcourir les 3 premiers kilomètres de la Voie verte en écoutant un commentaire sur la végétation, la faune, le milieu naturel traversé…

Pour télécharger directement ces 7 fichiers mp3:
http://www.montsdechalus.fr/monts_de_chalus/ »page de téléchargement »

Ça me paraît être belle innovation, qui permet de visiter intelligemment une Voie Verte, en découvrant la nature qui l’entoure.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Ça ne vous donne pas  envie d’aller en Limousin, aux beaux jours, pédaler sur cette voie et autour ? »
Julien Savary
Association Vélo (à Toulouse)
(Délégation régionale AF3V Midi-Pyrénées et Languedoc)

Les arbres tombent Boulevard du Vigenal

arbres Vigenal2

Tous les arbres qui bordaient la chaussée du boulevard du Vigenal ont été coupés.
Gageons que ce n’est pas pour faire passer les vélos qu’on les a sacrifiés.
Ce n’était évidemment pas la volonté de l’association Véli-Vélo (voir dossier sur l’aménagement du bd du vigenal Vigenal Cyclable).
La plupart de ces arbres n’entravaient pas le passage dans la mesure où ils étaient alignés avec les poteaux de trolley ou les poteaux d’éclairage.

arbres Vigenal3
Va-t-on assister au tronçonnage des poteaux?

Cette décision est surprenante car, lors de la préparation des travaux, Mme Biardeaud semblait attachée à la conservation de ces arbres pour des raisons écologiques que nous partageons.
Une fois de plus, ce n’est pas la circulation automobile qui recule mais la végétation qui doit laisser sa place.
Espérons au moins que ce sont les piétons qui en seront les bénéficiaires.

Sur le trottoir d’en face, leur espace c’est malheureusement réduit comme une peau de chagrin.
Le nouveau trottoir est en effet plus étroit qu’avant les travaux, avec des records de finesse de 80cm au niveau des poteaux de trolley.

trottoir étroit

Les places de stationnement n’ont pas non plus cédé leur espace et obligent les piétons (et bientôt les vélos…) à d’agiles contorsions de parcours.

stationnement

Mais bon, soyons optimistes, les travaux ne sont pas terminés et le résultat final sera peut-être satisfaisant, même si les éléments actuels ne laissent qu’assez peu de raisons d’espérer…

Dans les rues de Limoges pour alerter sur le défit climatique

350''
A l’appel de différentes associations et collectifs locaux, une trentaine de cyclistes courageux ont bravé le temps pluvieux de ce samedi 24 octobre pour alerter la population sur le défit climatique qui nous attend tous.
On a pu voir sur chaque participant un dossard avec le nombre 350.
Il indique la quantité de CO2 en « partie par million » dans notre atmosphère qui pourrait nous laisser espérer une stabilisation du climat.
La quantité actuellement présente est de plus de 380PPM.
Cette journée du 24 octobre était une journée d’action internationale pour forcer les pouvoirs politiques à prendre des mesures sérieuses pour le climat lors du sommet de Copenhague du mois de décembre.
Nous vous invitons à visiter les liens suivants:
www.350.org
www.copenhague-2009.com
Lors de la manifestation, certains passants interpelés n’ont pas perdu leur sens de l’humour en disant : « C’est pour le climat? Vous tombez bien! Vous pourriez pas faire quelque chose pour ce temps pourri? »
Des automobilistes moins drôles ont fait preuve d’agacement et de menaces face à la nuisance insupportable que constituait notre caravane en KWay et Ponchos.
Dommage qu’ils n’aient pas pris conscience de la véritable urgence de la situation.
Nous avons laissé le dérèglement climatique devenir le problème n°1 de l’humanité et le temps nous est à présent compté.
La prise de conscience doit donc être générale, car nous pouvons encore agir mais nous devons le faire tous, même les énervés du volant…
350'

350, le chiffre de notre survie, véli-vélo et d’autres associations dans la rue samedi prochain

Salut les cyclistes et amis des cyclistes !
350 ça vous dit quelque chose ? C’est la quantité de dioxyde de carbone, dans l’air, en partie par million (ppm) à laquelle il faut redescendre pour avoir une chance de sauver ce qui peut encore l’être de notre fragile planète. (on est à 380)
Une journée mondiale est organisée le 24 octobre pour commencer à faire connaître ce chiffre et faire bouger l’opinion dans le bon sens avant le sommet de Copenhague. Monsieur Michel Teissier, président de l’Alder nous a contactés, dans l’urgence. Il souhaite avec son association, manifester avec nous. Vélorution qui avait prévu une manif ce jour-là est d’accord. Attac et les amis de la terre ont été contactés pour nous rejoindre. ça peut faire un beau paquet de monde : ne loupez donc pas cette date et venez faire nombre samedi 24 octobre, place Carnot à 14 heures 30 avec vos vélos.
Nous aurons deux messages à faire passer :

* Le message prévu par vélorution : une lettre ouverte au maire sur le vélo à Limoges que véli-vélo au vu de l’avalanche de courriels positifs de votre part, va co-signer. Cette lettre sera distribuée aux passants.
* D’un autre côté : le chiffre 350 qui doit être connu rapidement de tous. l’Alder se charge du tract qui sera distribué à un autre bout de la place de la Motte

Ce jour-là, les passants verront que l’écologie civique est de sortie !
Ah oui : des dossards avec le chiffre 350 vous seront distribués. Prenez du scotch ou des épingles.

Si certains d’entre vous connaissent des associations à prévenir, qu’ils le fassent ! ET … parlez en autour de vous : traînez votre entourage à la manif ! Il FAUT qu’on soit nombreux.

L’opinion publique : le seul moyen de faire bouger nos gentils politiques terrifiés par le vrai changement !

Promouvoir le vélo au quotidien dans l'agglomération de Limoges

Share via
Copy link
Powered by Social Snap