Retour de vacances d’adhérents

Cette année, pas mal d’adhérents nous ont témoigné des retours d’expériences sur leur vacances à vélo.

Vous allez pouvoir faire le tour de France de bons aménagements !

Périgueux

Sur la voie verte des bords de l’Isle un panneau vous prodigue quelques conseils :

  1. Je n’utilise aucun véhicule à moteur
  2. J’applique le code de la route
  3. Je ralentis lorsque je croise d’autres usagers
  4. Je suis vigilant à l’approche de la rivière, …
  5. Je tiens mon chien en laisse
  6. Je préserve la faune et la flore
  7. Je jette mes déchets dans les poubelles prévues à cet effet
  8. Je ne dégrade pas les équipements mis à ma disposition
  9. Je respecte les propriétés privées

Ainsi je partage un agréable moment avec les autres usagers !

Passerelle pour passer sous le pont de pierre
Malgré la faible largeur, les piétons cohabitent en harmonie avec les cyclistes
Pont permettant de changer de rive, financé par l’Europe

Pour plus de détail voir le lien fiche AF3V

La vélodyssée autour de la Rochelle et Royan

Même si les aménagements sont bien réalisés, il serait préférable que les cyclistes sportifs roule sur la route ici limitée à 30 km/h.

un bon marquage au sol, améliore la circulation des flux

Côté aménagement temporaire, le franchissement d’un pont a vu apparaitre un chaucidou

Les voitures peuvent doubler les vélos s’il n’y en a personne en face, sinon elles restent derrière

 

N’hésitez pas à nous faire parvenir 2 ou 3 photos avec votre impression sur les aménagements  !

2 réflexions sur « Retour de vacances d’adhérents »

  1. Je voudrais vous faire part de 2 constats rencontrés sur des circuits vélo.
    Avec ma compagne nous avons fait la vélodyssée en juin 2018 de La Rochelle à Hendaye. Très belle expérience de beaux paysages mais parfois une signalétique difficile à trouver que j’avais signalé dès notre retour. Par contre de grosses difficultés au niveau de la SNCF qui n’est plus adaptée pour transporter des voyageurs avec vélo et sacoches. Les horaires ne sont pas adaptés, souvent aux heures de pointe donc pas facile de mettre son vélo dans des espaces dédiés trop petits alors qu’il y a beaucoup de voyageurs. Où sont ces 1/4 de voiture dédiée aux passagers accompagnés de leur vélo. De plus dans les gares impossibles de prendre les ascenseurs trop exigus, exception faite de Limoges qui a transformé ses montes charges en ascenseurs. Les escaliers avec vélos et sacoches c’est vraiment la galère !!!!
    Ce serait parfait si de Limoges on pouvait avoir des itinéraires dédiés pour rejoindre la côte Atlantique, ce qui permettrait après d’aller vers le sud où le nord de la France. Il existe bien la flow velo en Dordogne mais malheureusement sur le 87 on constate qu’il n’y a que des projets mais toujours rien de réaliser….pour un département qui veut jouer la carte du tourisme vert, c’est raté.
    J’ai écrit en mars au Département en leur relatant ses faits mais pas de réponse. Ce sujet ne doit pas les intéresser…..la haute vienne à certes besoin d’être désenclavée au niveau des routes et transports ferroviaires mais aussi pour la circulation des vélos où beaucoup de réalisations sont à faire car nous sommes vraiment en queue de peloton. Mais ce sujet touche peu de monde et donc mis de côté.
    Ma deuxième remarque concerne le circuit St Léonard de Noblat / Limoges qui manque vraiment de signalétique surtout au départ de St Léonard et il est vraiment nécessaire d’avoir téléchargé la trace sur un gps. Un seul petit tronçon est vraiment bien indiqué. En arrivant au pont du Palais sur vienne aucune indication pour prendre le chemin qui longe la vienne. Autre soucis les bords de vienne sur Limoges sont signalés interdits aux vélos donc normalement impossible de se rendre aux ponts St Étienne et St Martial. Par contre aucune indication dès l’interdiction de circuler à vélo pour sortir des bords de vienne.
    En espérant que vous pourrez faire apporter des améliorations et faire comprendre aux élus locaux que l’écotourisme est important et nécessaire pour le département, la région et les citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *