Aménagements provisoires: points à améliorer

Nous avons parcouru les aménagements provisoires avec les services de Limoges Métropole dans le but d’identifier des points qui posent problème.

Sans remettre en cause la cohérence globale du réseau créé, nous avons formulé des remarques sur des points sensibles à améliorer, issus de la consultation des adhérents de l’association.

Voici une liste résumée dans l’ordre du parcours effectué :

  • Rue Louis Longequeue : manque de lisibilité de l’itinéraire dans le sens descendant. Suggestion : ajouter des pictogrammes pour baliser l’itinéraire même s’il n’y a pas d’aménagement.
  • Bretelle d’accès à l’avenue Georges Pompidou en venant de la place Paul Parbelle : non respect de l’aménagement par les automobilistes car manque de marquage au sol. Suggestion : ajouter des pictogrammes de façon plus resserrée.

  • Place Winston Churchill : position incohérente des pictogrammes chevrons au feu. Suggestion : repositionner le balisage avec chevrons à droite en face de l’aménagement cyclable.

  • Sortie de l’avenue Saint Surin: pas d’indication visible sur la poursuite de l’itinéraire vers la rue Croix Buchilien. Suggestion : placer quelques pictogrammes autour du rond-point.
  • Avenue Albert Thomas au feu de la rue Platon : réinsertion délicate dans la circulation et sur le sas à vélos. Suggestions: rallonger le sas et déporter à gauche les pointillés de sortie d’aménagement afin de créer une bande d’accès au sas (la largeur de voie le permet).

  • Avenue Albert Thomas au niveau du restaurant universitaire de La Borie : absence de marquage provisoire et persistance des anciens marquages sur le trottoir. Suggestion : pictogrammes sur la chaussée.

  • Avenue Albert Thomas au niveau du restaurant universitaire : entrée trop courte dans l’aménagement. Suggestion : rallonger les pointillés.

  • Sortie de la voie de bus Place Winston Churchill : des problèmes de détection des vélos au feu ont été signalés et le cadencement des feux défavorise les vélos avec un temps d’attente long. Suggestion : améliorer la détection et le cadencement des feux, ou créer une aménagement provisoire sur la voie automobile de droite le long de la prison.

  • Rue Couraud : entrée dans l’aménagement trop étroite et peu lisible. Suggestion : allonger les pointillés et écarter les balises.

  • Entrée sur la place d’Aine : feu inutile pour les vélos car itinéraire protégé. Suggestion : placer un panonceau de cédez le passage cycliste ou « tourne à droite ».

  • Place Marceau : aménagement trop court et inutile. Restituer les places de stationnement et remplacer la portion d’aménagement par un balisage sur la chaussée.

  • Rue Armand Barbès : sorties trop courtes des portions d’aménagements. Suggestion : déplacer les balises et rallonger les pointillés.

  • Carrefour des arcades : mauvais positionnement du balisage par pictogrammes. Suggestion : repositionner les pictogrammes le long du passage piéton sur la trajectoire des cyclistes.

  • Avenue du Général Leclerc devant la station de carburant : fin dangereuse de l’aménagement au milieu du trafic de la station service. Suggestion : décaler le rabattement juste après la station, au niveau du feu piétons.

  • Avenue du Général Leclerc : trottoir trop étroit et en trop mauvais état pour accueillir simultanément piétons et vélos dans les 2 sens. Suggestion : reporter la circulation vélo descendante de l’autre côté de l’avenue, le long du cimetière.

De façon générale, nous regrettons que le cœur de ville n’ai pas été plus aménagé. En effet les aménagements partent en étoile mais disparaissent au centre-ville. La zone de rencontre à 20km/h dans l’hyper-centre est une très bonne chose pour les piétons mais elle n’a pas vocation à absorber la circulation de transit des vélos. Il aurait été judicieux d’aménager le boulevard Gambetta et le carrefour de la Mairie, d’autant que les voies multiples le permettent et qu’elles constituent  actuellement un encouragement à la vitesse.

Nous affirmons cependant à nouveau que ces aménagements sont un très bon début, beaucoup plus continus et cohérents que ce qui avait été fait jusqu’à présent.

Nous sommes satisfaits de pouvoir échanger avec les services de Limoges Métropole et souhaitons poursuivre dans cette dynamique pour préparer la suite du développement des mobilités alternatives à l’automobile.

La carte mise à jour :

Voir en plein écran

8 réflexions sur « Aménagements provisoires: points à améliorer »

  1. Bonjour,
    Rue Armand Dutreix a complètement été oubliée il y a pourtant pas mal de vélo et énormément de voiture (qui frôlent de près les vélos) alors que la route est bien assez large
    Avenue Gambetta dans le sens de la descente un tourne à gauche manque à l’appel au niveau de la rue vigne de fer.

    1. Bonjour Emy,
      Tes remarques sont notées, par contre on ne peut pas demander un tourne à gauche, qui n’est pas prévu par la loi, mais un tourne à droite dans le sens montant vers la rue vigne de fer est envisageable.

  2. Complément Avenue Albert Thomas : on ne voit pas l’entrée dans le parcours cyclable au niveau du campus et la fin du pont visible sur la photo  » au niveau du restaurant universitaire de La Borie »

  3. L’aménagement rue Barbès est peu visible et surtout difficile à comprendre pour les cyclistes et automobilistes.
    Dans l’avenue du général Leclerc, il faudrait un couloir cyclable dans le sens montant après la station de lavage plutôt que dans le sens descendant. Cela simplifierait le maintien du cycliste dans le flux de voitures, sa réincorporation me semble plus dangereuse maintenant avec ce couloir descendant qui s’interrompt brutalement…

  4. Nous étions en vacances et n’avons pas encore pu découvrir tous les aménagements mais malheureusement, pour ce que nous en avons vu, ils nous semblent encore bien insuffisants :

    Il n’y a encore aucun aménagement de voie cyclable sur des rues longues et utilisées par les vélos comme la rue Sainte Claire, la rue Pétiniaud Beaupeyrat, ou encore la rue Victorien Sardou… Pour la rue François Perrin, la place accordée aux vélos est encore quasi inexistante.

    Le tourne-à-droite pour les vélos en remontant le boulevard Gambetta ne donne pas sur une voie vélo, donc les vélos qui cherchent à l’emprunter se retrouvent finalement coincés face aux voitures, comme s’ils étaient en sens interdit !

    Il n’y a pas encore de possibilité de garer les vélos sur des places aussi centrales que la place Saint Michel.

    Ce ne sont que quelques exemples mais on aimerait tellement plus ! Merci d’avance.
    Bien à vous,

  5. PS sur l’article, les propositions ne sont pas toutes bonnes
    Proposition incompléte : »Place Winston Churchill : position incohérente des pictogrammes chevrons au feu. Suggestion : repositionner le balisage avec chevrons à droite en face de l’aménagement cyclable. »

    Si on met les chevrons sur la droite on tombe sur un ilot de passage piéton ! Il faut partir de l’aménagement ET se décaler progressivement vers la gauche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *